Vidéo : Une femme et son chien ont rencontré un animal rare qu’ils n’ont pas pu identifier

1,895 Views

Une femme et son animal de compagnie ont rencontré une espèce qu’ils n’ont pas pu identifier. En effet, il est très rare de les voir !

Une touriste a trouvé l’animal au pied d’un arbre. Immobile, il la regardait fixement, mais sans se montrer menaçant. Astor, son chien, est cependant devenu nerveux. Aussi, par ses aboiements, il a tenté d’empêcher la créature de s’approcher.

Depuis son inauguration fin 2020, le Parque Agreste de Neuquén est devenu l’une des attractions touristiques les plus appréciées de la ville de Neuquén. Sa végétation abondante semble démontrer la suprématie de la nature à quelques kilomètres de la ville. Bien qu’il s’agisse d’un espace très fréquenté, ceux qui le visitent à des heures inhabituelles peuvent profiter du silence absolu et rencontrer les véritables propriétaires des lieux.

Lorsque les touristes s’éloignent, les animaux indigènes investissent les sentiers du parc Agreste et les eaux de la rivière. Il est ainsi courant de voir des cygnes à cou noir sillonner les eaux verdâtres de la rivière Neuquén. Pourtant, une personne a fait une rencontre insolite avec son animal de compagnie, un teckel nommé Astor.

Durant sa promenade au parc Agreste, la femme a pris des photos et enregistré une vidéo d’un étrange animal. Son chien Astor aboie alors qu’il fixe intensément la créature immobile. Sur ses réseaux sociaux, elle a demandé à ses followers s’il s’agissait d’une chouette. Cependant, beaucoup ont estimé qu’il s’agissait plutôt d’une sorte de singe ou de rongeur.

De quel animal s’agissait-il ?

Habitué à photographier la faune indigène, un internaute a alors rapidement identifié l’animal.

Une femme et son chien ont rencontré un animal rare qu'ils n'ont pas pu identifier

« C’est un poussin de hibou », a-t-il ainsi confirmé. Plus exactement, un bébé hibou moyen-duc, dont le nom scientifique est Asio Clamator. Ces oiseaux sont également connus sous le nom de faux hiboux. Aussi, ils sont présents dans une grande partie de l’Amérique du Sud et de l’Amérique centrale.

Son nom provient des longues plumes sur le dessus de sa tête qui ressemblent à des oreilles. Il est de couleur blanche, marron clair et noir, avec un bec noir et des yeux cannelle. Bien qu’il vive dans différents habitats, il préfère les espaces ouverts avec des arbustes bas. Généralement, il choisit de vivre des zones de végétation dense et même des forêts humides.

La raison pour laquelle il est difficile d’identifier cet oiseau est que, étant un poussin, l’animal n’a pas encore de plumes développées. Au lieu de cela, son corps est recouvert d’un duvet qui ne leur permet pas de voler. « C’est une espèce qui n’est pas très facile à voir. Heureusement, la population est apparemment en augmentation, surtout dans la Haute Vallée », a déclaré l’internaute.

Si vous souhaitez lire plus d’articles semblables à celui-ci, nous vous recommandons de consulter notre catégorie Animaux.

Leave a Comment