L’histoire de Wolfie, un chat atteint de troubles digestifs, aide les propriétaires de félins à déceler les signes d’une maladie (vidéo)

702 Views

Wolfie the Smiling Werecat, autrement dit « le chat-garou souriant », est célèbre sur la toile pour son visage hors du commun. Sa supraclusion dentaire a fait de lui une star sur les réseaux sociaux, mais elle cache aussi une maladie à gérer au quotidien. Il a toutefois appris à vivre avec, et partage son expérience pour servir sa communauté de fans.

Illustration : "L’histoire de Wolfie, un chat atteint de troubles digestifs, aide les propriétaires de félins à déceler les signes d’une maladie (vidéo)"

Vous souvenez-vous de Wolfie ? Il avait été sauvé par Jacqueline DeAmor en 2017 avec sa sœur Roxy à Los Angeles (États-Unis), alors qu’il n’était qu’un chaton. À l’époque, il était si mal en point que les vétérinaires ne lui donnaient que quelques jours à vivre. Il était gêné par un œsophage trop étroit, et avait être dû suivre une oxygénothérapie.

Grâce à tout l’amour et tous les soins reçus par l’association Friends for Life Rescue NetworkWolfie a tout de même réussi à sortir la tête de l’eau. Il a repris du poids, et appris à vivre avec sa maladie. Il est même devenu un véritable « petit aventurier », rapporte Cole & MarmeladeJacqueline, celle qui l’avait sauvé, avait décidé de l’adopter définitivement.

 

 

Fort de son expérience, Wolfie peut désormais aider les autres chats à surmonter leurs faiblesses. Il s’est créé une grande communauté de fans sur les réseaux sociaux, les « Woofies », et se sert de sa notoriété pour apprendre aux propriétaires de félins à déceler la présence de problèmes digestifs chez leurs animaux.

Une initiative pleine d’altruisme

Jacqueline a récemment partagé une photo sur Facebook, illustrant Wolfie dans une position un peu tendue. Pendant 30 minutes, le félin n’a pas voulu être approché par qui que ce soit. Bien que sa posture puisse paraître anodine au premier abord, elle peut être en réalité un signal d’alerte.

« Quand il se tient de cette manière, cela révèle un inconfort gastrique. Il peut être dû à une grande variété de maux : un reflux acide, un ulcère de l’estomac, une diarrhée, etc. » explique Jacqueline. Cette dernière ne prétend pas remplacer l’avis d’un vétérinaire, mais estime qu’il est important de partager son vécu à des fins pédagogiques.

Ayant le souci de bien faire, la bonne samaritaine a aussi posté une autre photo, qui montre cette fois-ci un Wolfie détendu. « Sur cette image, on remarque un changement dans le placement de sa tête, de son cou, de ses pattes, ainsi que la tension de ses épaules ou de son dos » a-t-elle précisé.

Jacqueline espère que l’histoire de Wolfie ne sera pas vaine, et permettra d’aider certains de ses congénères à se sentir mieux au quotidien. En attendant, le félin profite d’une vie pleine de réjouissances aux côtés de sa maîtresse adorée. L’association Friends for Life Rescue Network, en parallèle, continue de faire le bien autour d’elle, comme elle l’a fait avec la petite Bonsaï il y a quelque temps.

Leave a Comment