Un veau échappe au boucher et est élevé par un troupeau de cerfs dans une forêt enneigée

3,264 Views

En 2018, un veau qui s’est échappé de l’abattoir a trouvé une place sécurisée et confortable parmi un troupeau de cerfs à New York.

Bonnie, un veau de quatre mois, a passé les premiers mois de sa vie dans une ferme en Holland, à New York. Après la mort du propriétaire de Bonnie, sa famille a décidé de vendre son bétail à un abattoir local.

Alors que Bonnie et le reste du troupeau étaient chargés dans des camions, Bonnie a réussi à s’échapper en courant dans la forêt.

Après l’évasion de Bonnie, les habitants de Holland ont gardé les yeux ouverts pour pouvoir trouver le veau. Bien que certains habitants l’aient aperçue brièvement, personne n’a réussi à l’attraper.

La petite Bonnie était en partie cachée par les 90 cm de neige qui recouvraient la ville de Holland cet hiver-là.

Bien qu’elle ait entendu parler de Bonnie, Becky Bartels, qui est une résidente de la ville Holland, n’a jamais vu la petite créature avant qu’elle n’apparaisse dans ses photos de cerfs.

En regardant les photos sur la carte mémoire de son appareil, Becky a été choquée de découvrir que Bonnie avait été adoptée par un troupeau de cerfs local. Puisque les vaches et les cerfs sont des animaux qui vivent en troupeaux, Bonnie a trouvé chez ces derniers un sentiment d’appartenance et de protection parce qu’elle a dû passer l’hiver dans la forêt.

Becky était déterminée à aider la petite Bonnie. Elle allait chaque jour dans les bois pour nourrir le petit veau. Bonnie était toujours prudente devant son futur sauveteur.

Ses voisins l’ayant encouragée à tirer sur Bonnie, Becky a demandé de l’aide à Farm Sanctuary, une organisation à but non lucratif qui aide les animaux de ferme qui sont maltraités et négligés.

Farm Sanctuary a envoyé une équipe entière pour aider Bonnie. Le groupe était dirigé par Susan Coston, la directrice du refuge de l’organisation. En parlant avec Farm Sanctuary, Susan a dit que leur objectif principal était d’amener Bonnie dans leur refuge de Watkins Glen à New York sans l’effrayer.

Susan a souligné que s’ils faisaient quoi que ce soit pour contrarier Bonnie, elle pourrait s’échapper comme la première fois, et il serait impossible de l’aider.

Susan et son équipe ont installé un corral dans la forêt à l’extérieur de la maison de Becky. Selon Susan, le corral permettrait à Becky de nourrir le petit veau tout en leur donnant la possibilité de l’attraper de façon humaine.

Lors de la première tentative, l’équipe a échoué. Bonnie a senti la différence et est retournée dans les bois.

Pour leur deuxième tentative, Susan a parlé avec un vétérinaire, qui a donné aux intervenants un sédatif léger pour aider Bonnie à s’endormir pendant l’opération. Bien que Bonnie ait pris le sédatif dans sa nourriture, il n’était pas assez fort et la petite vache s’est encore une fois échappée.

Le lendemain, Susan a utilisé une dose beaucoup plus forte et a réussi à faire endormir Bonnie.

Rescue update: Out of the woods after having been raised by deer for a year… Meet Bonnie, the runaway calf.

Bonnie a enfin réussi à vivre au sein du refuge de Farm Sanctuary. En plus du personnel humain qui s’assure qu’elle a tout ce dont elle a besoin, Bonnie se promène maintenant en liberté avec d’autres vaches.

Finalement, l’histoire de Bonnie montre que les animaux, tout comme nous, ont le désir de vivre en sécurité et avec joie. Grâce aux efforts de Becky et de Farm Sanctuary, Bonnie peut vivre maintenant de façon humaine.

Que penses-tu de l’histoire de Bonnie ? Qu’aurais-tu fait si tu avais été à la place de Becky ? N’oublie pas de partager cette histoire réconfortante avec tes amis et ta famille.

Leave a Comment