Un chat errant affamé se réfugie dans la maison d’une famille et y trouve bien plus que de la nourriture

2,006 Views

Un chat errant blessé et mal nourri a eu de la chance pour la première fois de sa vie : il a trouvé refuge dans la maison d’un étranger !

Un homme nommé James David a trouvé le chaton roux avec de graves blessures sous une voiture, et l’a nourri. Le lendemain, James a trouvé le chat au même endroit et a décidé de l’aider.

Le chat, nommé Gnar, était « en très mauvais état ».

Il avait une énorme plaie béante sur le visage, sa fourrure était couverte de sang séché et il était très mal nourri. C’était également un chat « polydactyle« , c’est-à-dire qu’il avait plus d’orteils que la normale sur ses pattes.

« La première réaction de Gnar a été d’appeler à l’aide », a déclaré James. « Ce chat n’avait pas peur, n’était pas sur la défensive, n’était pas agressif. Il était complètement sans défense ! En restant assis avec lui pendant des heures et en lui montrant de l’affection, j’ai pu gagner sa confiance très rapidement ».

« Je lui ai donné de la nourriture. Et, à partir de ce moment-là, il s’est montré très réceptif aux caresses. Il adorait les jouets que je lui donnais et ronronnait quand je m’asseyais à côté de lui.

Un sauvetage viral

James avait déjà deux chats, Max et Keko. Cependant, à cause des gros soucis de santé de Gnar, il ne pouvait pas s’en occuper. Ainsi, après lui avoir donné un bain et l’avoir placé dans un abri douillet dans son jardin, il a partagé une vidéo du sauvetage sur TikTok. Une vidéo devenue virale immédiatement !

« Ce n’est que lorsque mes amis m’ont dit que la vidéo était devenue virale que j’ai commencé à m’en rendre compte », a déclaré James. « Il m’a fallu un certain temps pour m’habituer à la célébrité. Mais j’ai réalisé que ce n’était pas moi qui étais célèbre, mais Gnar !

La plupart des fans ont soutenu son sauvetage et il a reçu de nombreux dons. Ce qui a ainsi permis à James d’aider réellement ce chat.

En quelques semaines, la santé du chat mal en point s’est alors améliorée et lorsque le vétérinaire a donné le feu vert, James a pu le faire rentrer chez lui, même s’il ne savait pas s’il avait des propriétaires. Alors que sa blessure guérissait et qu’il prenait du poids, le seul souvenir de sa vie de souffrance était un cône médical sur son cou pour l’empêcher de se gratter.

James David avait d’autres chats à la maison et il n’a pas été facile de leur faire accepter Gnar. Cependant, le jeune homme a fini par trouver une solution.

Leave a Comment