Une association et la police sauvent un chiot maltraité après que des voisins ont donné l’alerte

659 Views

Le jeune Staffie, qui a été confié aux parents du couple qui l’a recueilli, souffrait de négligence de la part de ceux qui étaient censés s’occuper de lui. S’il a été secouru, c’est grâce à une plainte des voisins, puis des syndicats qui ont poussé la police à intervenir. Le chiot de cinq mois a été recueilli par la Fondation Assistance aux Animaux après avoir été enlevé au couple violent, rapporte La Marne.Le mardi 18 octobre, l’association a contacté la police au sujet du jeune chien nommé Obito après avoir reçu une alerte des voisins. Ils avaient entendu ses plaintes et craignaient pour son sort. Le lendemain, des agents du commissariat de Chessy se sont rendus au domicile de Bussy-Saint-Georges. Ils ont trouvé un Staffordshire bull terrier et ont vu à quel point il était négligé.Compte tenu de la quantité d’excréments et d’urine trouvée sur les lieux et de la longueur des ongles du chien, il était évident que le chien avait rarement ou jamais été promené. Un examen vétérinaire ultérieur a confirmé le soupçon que le couple et leur cousin, qui se trouvaient dans la maison à l’arrivée de la police, avaient été maltraités.
L’enquête a révélé que c’est ce cousin qui avait acheté le chiot et l’avait ensuite donné au jeune homme de 23 ans et à sa compagne de 19 ans.La police a également trouvé des taches de sang et des éraflures sur le mur et un pot à lait sur l’évier. Le vétérinaire a constaté qu’Obito était très faible, qu’il ne mangeait pas assez, qu’il avait des blessures aux pattes arrière, une oreille endommagée et une démarche irrégulière.
Le cas a été signalé à la police municipale par la Fondation Assistance aux Animaux.

Leave a Comment