La méthode de stockage des pommes de terre dangereuse pour le corps humain

447 Views

L’erreur qui leur a coûté la vie. Une famille entière est morte pour une raison absurde. Que ne JAMAIS faire lors du stockage des pommes de terre.

Une fillette russe de huit ans nommée Maria Chelysheva est devenue orpheline après avoir perdu ses deux parents, son frère et sa grand-mère dans un incident tragique qui s’est produit dans leur maison familiale.

Les quatre membres de la famille ont été tués un par un par des gaz mortels causés par des pommes de terre pourries.

La première personne à entrer dans la cave où les pommes de terre étaient stockées était le père de Maria, Mikhail Chelyshev, 42 ans, professeur de droit respecté. Comme il n’est pas revenu depuis un certain temps, sa femme Anastasia, 38 ans, l’a suivi afin de le surveiller. Malheureusement, elle n’est pas revenue non plus. Cela a suscité des soupçons chez leur fils, Georgy, 18 ans, qui est parti à la recherche de ses parents mais a subi la même mort tragique après avoir inhalé les fumées hautement toxiques dégagées par les pommes de terre pourries.

La grand-mère de Maria, Iraida, 68 ans, a appelé un voisin et a demandé de l’aide car elle savait que quelque chose n’allait pas du tout. Après cela, elle est allée elle-même à la cave et a également été tuée.

Cependant, en entrant dans la cave, elle a laissé la porte ouverte et cela a aidé les fumées à se dissiper. Heureusement, lorsque la petite Maria a décidé de suivre sa famille, les gaz n’étaient pas assez forts pour lui faire du mal.

La tragédie choquante a eu lieu à Laishevo, une ville près de Kazan, dans la république russe du Tatarstan sur la Volga.

L’enquêteur local s’est entretenu avec les médias et a déclaré: “Ils sont tous morts d’un empoisonnement au gaz qui s’est accumulé dans le sous-sol à la suite de pommes de terre pourries.”

Les pommes de terre stockées à la cave se sont transformées en une bombe chimique qui a causé la mort de quatre personnes.

La pomme de terre contient de la solanine, un glycoalcaloïde, qui a une forte action toxique, même en petite quantité. Cette toxine affecte le système nerveux, provoquant faiblesse et confusion.

Ces composés sont généralement concentrés dans ses feuilles, ses tiges, ses pousses et ses fruits et sont partiellement détruits à la cuisson. Selon le National Toxicology Program des États-Unis, l’Américain moyen consomme au maximum 12,5 mg/jour de solanine de pomme de terre, une dose plusieurs fois inférieure à la dose toxique.

Veuillez PARTAGER cette histoire avec votre famille et vos amis sur Facebook.

Papa s’ennuie

Amour et paix

Leave a Comment