Un pauvre concierge sauve un chien coincé dans un tuyau d’évacuation, le lendemain reçoit une offre pour diriger une grande entreprise

2,549 Views

Un pauvre concierge licencié de son seul travail pour gagner sa vie a entendu un étrange grincement provenant d’un tuyau d’évacuation et a trouvé un chien coincé dedans. Sachant peu comment sa vie allait changer du jour au lendemain, il a sauvé le chiot et a cherché son propriétaire.

Parfois, les difficultés et les déceptions peuvent nous décourager et nous faire nous effondrer. Mais avec une pure détermination, rien n’est impossible, peu importe à quel point nous sommes pauvres. Veuf et père de trois enfants, Arthur y croyait depuis qu’il a commencé à lutter contre ses difficultés.

Chaque fois qu’il enfilait quotidiennement son uniforme de concierge, il espérait qu’il n’aurait plus à le porter. Arthur rêvait d’un meilleur travail avec un meilleur salaire et priait beaucoup. Avec de grands espoirs lors d’une journée de travail typique, il a décidé de demander à son patron une promotion à un poste vacant à la réception.

Le concierge savait qu’il rêvait grand pour revendiquer une meilleure position, mais il a quand même essayé. Malheureusement, qui savait que le pauvre Arthur serait témoin du côté laid de son patron et tomberait dans son piège diabolique…

“Tu veux être réceptionniste dans mon bureau ?” Le patron d’Arthur, Alex, lui a demandé. « Tu veux arrêter de nettoyer et de laver, hein ?

Une expression de désespoir masqua les yeux d’Arthur.

“Monsieur, j’aimerais essayer. Ce serait bénéfique pour gagner plus d’argent et subvenir aux besoins de ma famille”, a-t-il déclaré.

“Sparkie ? C’est toi ?!” il haleta et vérifia le numéro sur le collier du chien. À sa grande surprise, il correspondait à celui sur l’avis, qui avait également une adresse.
La femme d’Arthur, Melinda, était décédée six mois seulement après la naissance de leur troisième enfant. Veuf trop jeune, le concierge de 29 ans s’est chargé d’élever ses trois enfants et de s’occuper de sa vieille belle-mère, Jessie.

Apprendre l’existence d’un poste vacant à la réception dans l’entreprise de services de nettoyage où il travaillait semblait être la lumière au bout du tunnel pour le pauvre homme.

“S’il vous plaît, donnez-moi cette opportunité, monsieur,” supplia-t-il. “Je ferai de mon mieux, et vous ne regretterez pas de m’avoir engagé pour ce rôle. S’il vous plaît, aidez-moi, monsieur.”

Le patron d’Arthur, Alex, réfléchit longuement. Il n’en reparla plus jusqu’à plus tard dans l’après-midi, lorsqu’il appela le concierge à son bureau.

“D’accord ! Je vous considérerai pour ce poste. Mais cela prendra un certain temps pour la paperasse nécessaire car la réceptionniste actuelle purge sa période de notification”, a déclaré Alex. “Je te garderai dans mon esprit, mais tu dois m’impressionner.”

Arthur était ravi. C’était tout ce qu’il voulait entendre. Il sentit le fardeau sur son épaule s’alléger et rêva grand pour l’avenir de ses enfants.

“Je suis prêt à tout pour ce travail, monsieur,” s’écria-t-il joyeusement.

“N’importe quoi, hein ?” sourit Alex, dissimulant son plan machiavélique sous son sourire. “Eh bien, à partir d’aujourd’hui, vous devrez faire des heures supplémentaires. Vous devez laver les fenêtres tous les jours et passer la serpillière – plus de jours sur deux. Nous avons une inspection très bientôt, et je veux que mon bureau brille. Je veux que nous montrions nous sommes le meilleur fournisseur de services de nettoyage en ville.”

Arthur hocha joyeusement la tête et accepta. Il a cru aveuglément son patron, et pendant les deux semaines qui ont suivi l’inspection, il a travaillé très dur pour l’impressionner.

Deux semaines plus tard, l’inspection était terminée et Arthur ne pouvait s’empêcher de rêver d’être le nouveau réceptionniste. Avec de grands espoirs, il s’est approché de son patron dans son bureau et a vu un autre homme avec lui.

“Monsieur, je voulais vous poser des questions sur la réception…” balbutia Arthur.

“Ah, oui ! Voici notre nouveau réceptionniste, Jonathan,” dit Alex, présentant l’homme dans son bureau.

Arthur était surpris. Ses yeux se remplirent de larmes et de désespoir. « Nouvelle réceptionniste ? » il murmura.

“Oui, il vient de nous rejoindre. As-tu nettoyé son espace de travail ?”

À ce stade, Arthur était furieux. Il s’est rendu compte que son patron l’avait trompé. Dans un accès de rage, il l’a confronté, exigeant une explication.

« Vous avez dit que je serais la nouvelle réceptionniste et m’avez fait faire des heures supplémentaires. Comment avez-vous pu me mentir ? Je vous respectais et vous faisais confiance ! Arthur fulminait.

La colère du concierge n’allait pas très bien avec son patron. Il était furieux d’être interrogé devant son nouvel employé et a immédiatement montré la porte à Arthur.

« Comment oses-tu me questionner ? C’est mon bureau, et je décide qui travaille où ! il a fustigé. “Les pauvres comme vous ne devraient pas rêver grand. Je voulais juste vous montrer votre place. Vous ne méritez que de tenir une vadrouille et un balai. Prenez votre dernier chèque de paie et sortez de mon bureau ! Vous êtes viré ! Sortez ! ”

Arthur a été blessé et humilié. Il a quitté son travail et s’est précipité dans la rue, perdu et sans espoir. Pire encore, son patron ne l’a pas payé pour tout son travail supplémentaire.

« Que vais-je dire à ma belle-mère ? Comment vais-je payer les frais de scolarité de mes enfants ? » il pleure. « Qui va m’embaucher maintenant ?

Le concierge tâtonnait dans la rue. Il a cherché des panneaux et des annonces pour des postes vacants, mais n’en a trouvé aucun. Battu et déçu, il décide de rentrer chez lui. En chemin, il entendit un léger couinement qui l’intrigua.

“Bizarre, j’ai juste entendu un bruit de pleurs,” marmonna-t-il et continua à marcher. Il fit à peine quelques pas qu’il entendit à nouveau le son. Curieux de le savoir, il s’arrêta et écouta.

“Ça vient de l’ancien tuyau d’évacuation”, s’exclama-t-il en se dirigeant vers l’endroit pour vérifier. Il a jeté un coup d’œil dans le tuyau et a été surpris de voir un chien piégé dedans.

« Oh, la pauvre, laisse-moi t’aider ! » cria-t-il. “Attendez. J’arrive !”

Arthur a essayé de tirer le chien, mais il était coincé dans l’étroit tuyau d’évacuation. Il a cherché de l’aide, mais personne n’était là car c’était une rue isolée.

Puis il eut une idée. Il a couru jusqu’à l’épicerie la plus proche et est revenu avec une bouteille d’huile. Il a tamponné l’huile sur l’ouverture du tuyau de vidange pour le lubrifier. Après un peu de lutte, il a libéré le chien du tuyau.

« Tu dois être épuisée, la pauvre, dit-il. « Combien de temps es-tu resté coincé ici ? Tiens, prends ces biscuits.

Le chien avait l’air soulagé et épuisé. Elle remua la queue et s’assit à côté d’Arthur, lui tapotant l’épaule.

« Où est ta maison, ma chérie ? » dit-il, et l’étiquette sur le collier du chien attira son attention.

Espérant rendre le chiot à son propriétaire, Arthur vérifia l’étiquette et apprit que le nom du chien était Sparkie. Il trouva un numéro de téléphone derrière l’étiquette et le composa, mais personne ne décrocha.

“C’est bizarre. Pourquoi ton propriétaire ne décroche-t-il pas le téléphone ? Je ne peux pas te laisser seul… Tu es un chien si mignon”, a-t-il dit.

Puis Arthur s’est souvenu que les chiens avaient un sens de l’odorat extraordinaire.

“Sparkie, peux-tu m’emmener chez toi ?” demanda-t-il au chien, auquel elle remua la queue et commença à marcher dans une direction différente.

La chienne renifla la route alors qu’elle conduisait l’homme dans différentes directions. Arthur a presque abandonné et a supposé que le chien aurait pu s’égarer. Il a suivi Sparkie vers un arbre, et c’est là qu’il a vu un avis “Disparu” collé dessus.

“Sparkie ? C’est toi ?!” il haleta et vérifia le numéro sur le collier du chien. À sa grande surprise, il correspondait à celui sur l’avis, qui avait également une adresse.

Soupirant de soulagement, Arthur emmena le chien à l’adresse et arriva devant la porte d’un vieil homme, Jacob. Quelques minutes plus tard, la porte s’ouvrit en grinçant, et Jacob se tenait de l’autre côté, fixant Arthur.

“Puis-je vous aider?” Il a demandé.

« Monsieur Jacob ? demanda Arthur à l’homme.

« Oui, c’est moi. Comment me connais-tu ? Jacob a répondu et a fondu en larmes quand Sparkie lui a sauté dessus.

« Sparkie ?! Ma fille, où étais-tu ? Tu m’as tellement manqué ! Jacob a pleuré.

“J’ai vu votre nom sur la notice d’un chien disparu dans le parc… J’ai trouvé Sparkie coincée dans un tuyau d’évacuation et je l’ai sauvée.”

Les larmes aux yeux, Jacob a révélé que son chien avait disparu depuis trois jours. Il était ravi de s’unir à elle et a révélé quelque chose qui a ému Arthur aux larmes.

“Je ne pourrais pas faire un pas sans mon chien. C’est ma meilleure amie et ma gardienne”, a déclaré Jacob en retirant ses lunettes noires.

Il s’est avéré que l’homme a perdu la vue dans un accident il y a cinq ans. Il n’avait pas de famille et dépendait de sa femme de chambre, qui cuisinait et nettoyait pour lui. Sparkie était son chien-guide et le seul compagnon qu’il avait. Il y a trois jours, elle s’était amusée à errer à l’extérieur de la maison et s’était perdue.

“Je ne peux pas vous remercier assez d’avoir sauvé mon chien bien-aimé, jeune homme,” s’écria Jacob. L’action bienveillante d’Arthur a touché Jacob, et après avoir écouté son histoire, il a décidé de le récompenser avec une surprise qui changera sa vie.

Le lendemain, une limousine s’est arrêtée devant la maison d’Arthur. Ses voisins regardaient avec admiration parce que personne n’avait vu une voiture aussi chère devant la maison du pauvre concierge. Même Arthur était choqué. Un homme riche dans un costume coûteux s’est approché de lui avec une enveloppe.

“Qui est-ce?” haleta Arthur, qui était également surpris.

Curieux, il prit l’enveloppe et trouva une lettre de Jacob.

“Cher Arthur, je sais qu’il est trop tôt, mais même si nous ne nous étions rencontrés que pour une journée, j’ai été impressionné par votre caractère. Je n’ai pas d’enfants et j’aimerais que vous acceptiez mon offre d’être mon fils. Je me demandais qui dirigez mon entreprise de céramique après moi, et vous êtes entré dans ma vie juste à temps. S’il vous plaît, venez me voir dès que possible pour procéder aux formalités. Votre Père, Jacob.

Arthur éclata en sanglots. Il s’est lavé et a enfilé ses plus beaux vêtements et est monté dans la limousine, au grand choc et à l’envie de tout le monde.

Finalement, Jacob a rédigé un testament laissant sa succession de 13 millions de dollars à Arthur. Il lui cède également son entreprise de céramique. Arthur ne pouvait pas croire à quel point son destin avait changé du jour au lendemain. Mais au fond de son cœur, il ressentait toujours le désir de se venger de son méchant patron.

Lors de son premier jour à la tête de l’entreprise de céramique deux semaines plus tard, Arthur a envoyé une proposition à son ancien patron pour un contrat pour ses services de nettoyage.

La cupidité a eu raison d’Alex après avoir vu le budget de 50 000 $ cité par Arthur. Il a immédiatement quitté le bureau pour rencontrer le propriétaire de l’entreprise de céramique, ignorant à qui il allait faire face.

Arthur aimait regarder son ex-patron l’attendre dans le hall et le faisait volontairement attendre longtemps. Finalement, il l’a appelé à l’intérieur pour la réunion, seulement pour le surprendre.

“Arthur ??? Qu’est-ce que tu fais ici?” s’exclama Alex après avoir vu son ex-concierge sur la chaise du patron.

“C’est ma compagnie, Alex!” Arthur a répondu. “Je viens de devenir le patron et je voulais ajouter une petite étincelle à mon bureau. Alors j’ai pensé à faire appel à vos services.”

Alex était choqué et sans voix. Il ne pouvait pas croire que le pauvre concierge qu’il avait trompé et viré deviendrait si riche en quelques semaines.

“Si tu veux mon contrat de 50 000 $, j’ai une petite condition, Alex,” sourit Arthur, sachant qu’il était temps de prendre sa revanche. “Je veux que vous montriez à quel point votre entreprise est bonne. Si vous voulez mon contrat, vous devriez nettoyer mon bureau.”

Alex a commencé à transpirer de honte. Il ne pouvait pas lâcher le contrat et, en même temps, se sentait humilié de devoir travailler sous son ancien concierge. Mais il n’avait pas le choix. Il souleva le balai à franges et commença à nettoyer le bureau d’Arthur pour l’impressionner.

“Eh bien, je dois dire… Je suis vraiment ravi, Alex,” Arthur fronça les sourcils. “Mais tu as encore laissé quelques taches sales dans mon cœur, et il te faudra toute une vie pour nettoyer ça. Arrête de me faire perdre mon temps et SORT !”

Les autres membres du personnel du bureau éclatèrent de rire alors qu’Alex sortait en trombe, déçu et embarrassé. Heureux de son petit acte de vengeance et de la bonté retrouvée dans sa vie, Arthur tapota sa poitrine avec fierté.

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

Tout est possible avec détermination. Après avoir été renvoyé de son poste de concierge, Arthur a presque perdu espoir. Mais il n’a jamais abandonné, et sa bonne action de sauver le chien-guide d’un vieil homme riche lui a valu une vie riche et des récompenses surprenantes.
Les bonnes actions sont gratifiantes, tandis que les mauvaises actions n’apportent que déception et échec. Arthur a sauvé et rendu le chien-guide de Jacob et a été récompensé par la fortune de sa vie. En revanche, son ex-patron, Alex, l’a trompé en lui promettant un poste à la réception, pour surmener le concierge et le renvoyer ensuite. En fin de compte, il a goûté à la déception quand Arthur est devenu un homme riche et a renversé la situation.

Un pauvre serveur de café est qualifié de “non hygiénique” et licencié pour avoir nourri un chien affamé pendant son quart de travail. Plus tard, les choses prennent une autre tournure lorsque le propriétaire du café apprend qu’il s’agit de son chien. Cliquez ici pour lire l’histoire complète.

Cette pièce est inspirée d’histoires de la vie quotidienne de nos lecteurs et écrite par un écrivain professionnel. Toute ressemblance avec des noms ou des lieux réels est purement fortuite. Toutes les images sont uniquement à des fins d’illustration. Partagez votre histoire avec nous; peut-être que cela changera la vie de quelqu’un.

Leave a Comment