Un homme riche achète une vieille maison délabrée à un prix déraisonnablement élevé et ne prend qu’une boîte de I

108 Views

Un homme riche qui a payé une grosse somme d’argent pour une vieille maison délabrée a choqué les participants à une vente aux enchères. Quand il est finalement arrivé à la maison, il n’en a pris qu’une boîte.

Eugene était assis à une vente aux enchères de propriétés saisies et abandonnées, attendant qu’un terrain particulier soit mis aux enchères. Il attendait sur un terrain avec une vieille maison délabrée.

Lorsque le moment de la vente aux enchères de ce terrain particulier est venu, la femme à côté de lui a offert 20 000 $. Il a relevé les enjeux déraisonnablement élevés pour une propriété aussi ancienne sans hésitation. “300 mille dollars.”

Il y eut un silence dans toute la salle et personne n’essaya de surenchérir. Lorsque la vente aux enchères s’est terminée, la dame à côté de lui, qui s’est présentée sous le nom de Sarah, n’a pas pu s’empêcher de demander : “Pourquoi avez-vous tant augmenté la mise ? Je ne l’aurais même pas acheté pour cinquante mille.”

“Il y a quelque chose à l’intérieur de cette maison pour laquelle je donnerais des millions. J’ai essayé d’entrer dans la propriété à plusieurs reprises, mais elle était verrouillée. Ils ont dit que je ne pouvais entrer que si j’avais le titre de propriété du terrain”, a expliqué Eugene.

Le lendemain, après avoir trié les papiers de la maison, il s’est rendu à la propriété. Sarah était curieuse de savoir ce qu’il emporterait de l’intérieur, alors elle s’est assise dans sa voiture de l’autre côté de la rue.

Alors que le portier autorisait Eugène à entrer, il ouvrit la maison et la fouilla. Quelqu’un lui avait dit que l’ancien propriétaire avait laissé la maison telle quelle jusqu’à sa mort, il était donc convaincu qu’il trouverait ce qu’il cherchait.

Finalement, après avoir fouillé les différentes pièces, il tomba sur une boîte noire poussiéreuse dans le salon. Il l’ouvrit et ne put s’empêcher de pleurer. Il a serré la boîte contre sa poitrine et a quitté la propriété les larmes aux yeux.

Une fois à l’intérieur de sa voiture, il prit une profonde inspiration avant d’ouvrir à nouveau la boîte. Là, il sortit une vieille photo que, de loin, Sarah pensa être un bout de papier.

Voyant cela, elle s’avança vers lui et ouvrit brusquement la portière de sa voiture. « Est-ce que vous venez d’acheter cette maison pour trois cent mille dollars pour obtenir un bout de papier ? demanda-t-elle, surprise.

“C’est la seule photo de ma fille que j’ai eu la chance de récupérer. Je ne l’ai jamais vue de ma vie. Mon ex-femme l’a eue alors que j’étais dans l’armée il y a 37 ans et s’est cachée”, a-t-il commencé à Explique.

“Pendant que j’étais dans l’armée, elle m’a envoyé des papiers de divorce. Je ne savais pas qu’elle était tombée amoureuse d’un autre homme, et ils se sont enfuis. Ils ont laissé ma fille dans un orphelinat…”, a révélé Eugene.

“Je suis désolée d’entendre ça,” dit Sarah, se sentant soudain coupable d’avoir continué à envahir l’espace personnel de l’homme. « Comment avez-vous découvert votre fille ? elle a demandé.

“J’étais à une réunion d’anciens combattants de l’armée quand je suis tombé sur l’une des épouses de mes camarades. Elle a demandé comment allait ma fille, mais je n’avais aucune idée de ce dont elle parlait. Elle s’est rapidement excusée et a dit qu’elle ne savait pas que mon femme et moi nous étions séparés pendant que j’étais dans l’armée », a répondu Eugene, qui tenait toujours la photo.

“Alors c’est ma triste histoire”, a dit Eugene à Sarah. “Mon ex-femme était tombée sur cette femme alors qu’elle était enceinte, et des années plus tard, j’ai découvert que j’avais en fait une fille à moi. J’ai engagé un détective privé pour m’aider, mais il ne pouvait m’aider que dans la mesure où dirigez-moi vers cette maison.”

Sarah était sans voix, toujours debout près de la portière de la voiture d’Eugene. Bien qu’elle veuille partir pour donner un peu d’espace à Eugene, elle s’est rendu compte qu’il cherchait aussi quelqu’un pour écouter son histoire. Il a poursuivi en disant :

“Le détective privé m’a dit que mon ex-femme et son nouveau mari vivaient ici et qu’ils n’avaient jamais eu d’enfants à eux. Lorsque la propriété a été rendue à l’état à leur mort, c’était dans la liste des matières qu’il y avait un photo d’une petite fille ainsi qu’une boîte de jouets pour bébé.”

“Je suis contente que vous ayez trouvé une photo de votre fille. Je le suis vraiment. J’aimerais pouvoir faire plus pour vous aider”, a admis Sarah.

“Je sais que je ne la reverrai probablement jamais. Si vous avez besoin de cette maison, vous pouvez rester ici. J’ai ce dont j’avais besoin de toute façon”, a déclaré Eugene.

“Vraiment?” dit Sarah, complètement choquée.

Eugène hocha la tête. “Bien sûr, pourquoi pas. C’est ma carte de visite au cas où tu en aurais besoin,” dit-il avant de remettre les clés à Sarah.

Quand Eugene est parti, Sarah n’arrivait pas à croire ce qui venait de se passer. Elle est allée à l’intérieur de la propriété pour regarder à l’intérieur, prenant des notes mentales sur ce qui nécessitait des réparations

Quelques jours plus tard, lorsqu’elle a commencé les réparations, elle a remarqué une planche de bois bancale sur le sol. Elle décida de le soulever avec quelques outils et découvrit une boîte remplie de documents poussiéreux.

Lorsqu’elle a compris de quoi parlaient les documents, elle a rapidement appelé Eugene. “Tu dois venir ici. Vite,” lui dit-elle une fois qu’il eut répondu au téléphone.

Curieux, Eugène se rendit en voiture à la propriété, à quinze minutes de chez lui. Sarah attendait déjà dehors avec une boîte dans les bras quand il arriva.

“Qu’est-ce que c’est?” il lui a demandé.

“J’ai trouvé des documents contenant toutes les informations sur la famille qui a adopté votre fille. Les voici ! Le nom de votre fille est Clarita Thompson”, a déclaré Sarah avec enthousiasme.

“Quoi?” dit Eugene en sortant un dossier de la boîte que tenait Sarah. Il n’en croyait pas ses yeux. Il avait en fait une chance de retrouver sa fille.

“Merci, Sarah ! Je dois y aller maintenant. Je vais appeler mon détective privé pour qu’il m’aide à les localiser”, a déclaré Eugene en serrant Sarah dans ses bras avant de courir vers sa voiture.

Après quelques jours, le détective privé d’Eugene a localisé Clarita et sa famille adoptive. Quand Eugene s’est présenté, Clarita était plus qu’heureuse de le rencontrer.

Il s’avère que Clarita vivait à une heure de route dans une ville voisine. Elle s’est portée volontaire pour conduire jusqu’à la maison de son père, où ils se sont rencontrés et ont rattrapé le temps perdu.

Eugene lui a expliqué ce qui s’était passé – comment il était dans l’armée et ne savait pas que son ex-femme était enceinte, et comment il n’a découvert qu’accidentellement qu’il avait une fille lors d’une rencontre fortuite avec une vieille connaissance.

“Le timing de Dieu ne manque jamais, papa,” lui répondit Clarita après qu’il se soit expliqué. “Je suis contente que nous nous soyons retrouvés avant qu’il ne soit trop tard”, a-t-elle dit en serrant son père dans ses bras.

Après avoir réalisé que son père vieillissait et vivait seul, elle a décidé de l’accueillir. Elle lui a assuré que c’était une décision dont son mari et ses deux adolescents étaient conscients et dont ils étaient heureux.

Finalement, Eugene a accepté cette offre et a même construit une plus grande maison pour Clarita et sa famille. Ils ont passé le reste des jours d’Eugene heureux, profitant des repas, des soirées jeux et des soirées cinéma ensemble dans la maison qu’il a construite pour eux.

Pendant ce temps, Eugene a remercié Sarah de l’avoir mis en relation avec sa fille en transférant le titre de la maison qu’il a achetée en son nom. Il lui a dit qu’il déménagerait dans une autre ville pour être avec Clarita et ses petits-enfants, alors il voulait que Sarah ait la propriété.

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

Il n’est jamais trop tard pour recommencer. Eugene pensait qu’il était trop tard pour lui de retrouver sa fille, mais avec l’aide d’une personne qu’il venait de rencontrer, il a pu la retrouver et même passer le reste de ses jours avec elle.
Être gentil va un long chemin. Bien que Sarah n’ait pas compris initialement les intentions d’Eugene d’acheter la maison délabrée, écouter son histoire lui a réchauffé le cœur. Alors, elle l’a fait sans hésiter quand elle a eu l’occasion de l’aider. Cela a fini par lui être remboursée pour sa gentillesse par la maison qu’Eugene lui a laissée.

Partagez cette histoire avec vos proches. Cela pourrait les inspirer et embellir leur journée.

Si vous avez aimé cette histoire, vous aimerez peut-être celle d’un garçon orphelin qui a trouvé une boîte avec le nom de son défunt père dessus dans la maison inachevée que son père avait essayé de construire pour lui.

Ce récit est inspiré de l’histoire de notre lecteur et écrit par un écrivain professionnel. Toute ressemblance avec des noms ou des lieux réels est purement fortuite. Toutes les images sont uniquement à des fins d’illustration. Partagez votre histoire avec nous; peut-être que cela changera la vie de quelqu’un.

Leave a Comment