Un chauffeur de bus ignore une fillette de 6 ans qui demande de l’aide et la voit chez lui ce soir-là

174 Views

Jonathan travaillait sur sa ligne de bus lorsqu’une petite fille a sauté dans le bus, demandant désespérément de l’aide. Mais il n’a pas eu le temps d’aider car il devait continuer à travailler, et malgré ses supplications, les autres passagers l’ont également ignorée, alors la fille est partie. Mais quand Jonathan est rentré chez lui ce soir-là, quelque chose de choquant s’est produit.

“S’il vous plaît! Quelqu’un, s’il vous plaît, aidez ma mère!” cria une petite fille en montant dans le bus de Jonathan. Il était arrivé à un arrêt de bus sur sa route dans le New Jersey, et personne d’autre n’était entré dans son véhicule.

Il fut surpris et fronça les sourcils à la jeune fille. “Quoi?”

« Ma mère a besoin d’aide ! S’il vous plaît, aidez-moi ! » la petite fille a supplié, et Jonathan a regardé autour de son bus. D’autres passagers regardaient la jeune fille, un peu inquiets, mais d’autres l’ignoraient complètement.

« Qui est-ce ? Qu’est-ce qu’elle fait ici ? demanda-t-il à sa femme.
“Écoute, ma fille. Je n’ai pas le temps de t’aider. Appelle le 911”, a-t-il finalement dit à l’enfant, qui pleurait à ce moment-là.

« S’il vous plaît ! Ma mère ! » insista la fille, ses larmes tombant librement de ses yeux.

Finalement, Jonathan s’est levé de son siège conducteur et a poussé la petite fille hors de son bus. “Je suis désolé mais je dois continuer ! Tu peux appeler le 911. Demande juste à quelqu’un de te téléphoner,” dit-il avec plus de force en la faisant sortir du bus.

“Il n’y a personne dans le coin”, protesta la petite fille, et ses grands yeux humides étaient déchirants, mais ils n’étaient pas suffisants pour que Jonathan arrête de travailler. Il voulait rentrer tôt ce soir-là et se reposer.

“Sûrement, vous trouverez quelqu’un,” déclara-t-il finalement et ferma la porte du bus pour reprendre la conduite.

Cette nuit-là, il est arrivé à la maison et a salué sa femme, Caroline, alors qu’il franchissait la porte. “Chérie, je suis à la maison,” cria-t-il.

“Oh, chéri ! Dieu merci, tu es là ! Nous avons eu la journée la plus folle ! Je voulais t’appeler, mais je ne voulais pas interrompre ton travail,” lui dit-elle après l’avoir embrassé. Mais alors Jonathan s’est figé. La petite fille de tout à l’heure était assise sur le canapé de son salon et le regardait avec de grands yeux.

« Qui est-ce ? Qu’est-ce qu’elle fait ici ? demanda-t-il à sa femme, mais Caroline ne reconnut pas le comportement ou le choc de son mari.

“C’est ce que je dois vous dire. Je rentrais chez moi quand j’ai vu cette belle fille, Susie, qui criait à l’aide. Je devais faire quelque chose. Elle voulait emprunter mon téléphone pour appeler le 911, puis elle m’a emmené avec elle un à quelques pas de là, et il y avait sa mère sur le bord de la route, complètement inconsciente ! Pouvez-vous le croire ? J’ai appelé le 911 moi-même”, a expliqué Caroline. “Susie a été si courageuse de demander de l’aide !”

Jonathan se sentit horrible, réalisant que la petite fille l’avait supplié de l’aider pour sa mère, et il l’avait refoulée si facilement. Tout le monde dans le bus l’ignorait aussi, et il ne pouvait pas croire à quel point il avait été horrible.

« Que s’est-il passé d’autre ? demanda-t-il en déglutissant et s’asseyant en face de Susie sur l’autre canapé. Caroline s’assit à côté de la jeune fille et la serra tendrement dans ses bras.

“Eh bien, nous avons pris l’ambulance jusqu’à l’hôpital. Les médecins ont dit que la mère de Susie avait fait un accident vasculaire cérébral, et ils l’ont immédiatement emmenée en chirurgie. C’était apparemment assez délicat, et l’une des infirmières m’a remercié d’avoir agi si rapidement”, a déclaré sa femme. a continué. “Mais honnêtement, la personne la plus courageuse et la plus intelligente ici est Susie.”

Caroline regarda la fille avec un sourire chaleureux, la serrant fermement d’un bras pour faire passer son message. “Tu l’as fait à merveille, Susie. Tu as sauvé ta mère. Elle ira très bien.”

Jonathan était encore sous le choc de la honte de ses actions précédentes, mais il avait une autre question. « Et pourquoi es-tu ici ? N’aurais-tu pas dû rester à l’hôpital ?

“Ils nous ont dit que les heures de visite étaient strictement appliquées, alors j’ai proposé de ramener Susie à la maison, mais je ne voulais pas qu’elle soit seule, alors je l’ai invitée. Heureusement, elle a dit oui”, a répondu sa femme, toujours souriante. fierté de la fille.

Finalement, Jonathan a dû dire la vérité à sa femme. « Puis-je te parler une seconde ?

“Bien sûr,” répondit-elle, et ils allèrent dans leur chambre pour discuter. À la fin, Caroline était livide. « Comment as-tu pu ? Sa mère aurait pu mourir !

« Je sais, je sais ! J’ai tellement honte de moi. Que puis-je faire ? se lamenta-t-il en se tenant la tête.

“Tu dois t’excuser auprès de cette petite fille. Tout de suite,” insista Caroline, pointant son doigt vers la porte.

C’était la bonne chose à faire, alors il a suivi ses demandes. « Susie, tu te souviens de moi ? commença-t-il en s’asseyant près de la fille.

Susie le regarda avec ses grands yeux et hocha lentement la tête.

Jonathan acquiesça également. “Je veux te dire, Susie, que je suis extrêmement désolé pour mes actions plus tôt dans la journée. J’aurais dû sortir du bus et t’aider immédiatement. Tu penses que tu peux me pardonner ?”

Susie sourit lentement et acquiesça à nouveau. “Oui,” dit-elle tranquillement.

“Merci. Merci beaucoup,” marmonna-t-il avec émotion, et le bel enfant le serra dans ses bras. Elle lui avait probablement pardonné rapidement car sa mère allait bien, grâce aux actions de Caroline.

Le lendemain, ils ont rendu visite à la mère de Susie et l’ont fait tous les jours jusqu’à ce qu’elle sorte de l’hôpital. Les deux familles sont finalement devenues de bonnes amies.

Pendant ce temps, Jonathan a essayé d’aider les gens, en particulier tous ceux qui le demandaient, chaque fois qu’il le pouvait. Il ne ferait plus jamais cette erreur géante. Il ne pouvait que remercier Dieu que sa femme soit là pour aider à sauver la mère de Susie.

Que pouvons-nous apprendre de cette histoire ?

Il est préférable d’écouter les enfants lorsqu’ils demandent de l’aide. Jonathan a ignoré les demandes de Susie, et les résultats auraient pu être tragiques.
Excusez-vous rapidement lorsque vous savez que vous avez fait une erreur, surtout auprès des enfants. Caroline a demandé à Jonathan de s’excuser auprès de Susie, et il l’a fait dès que possible car même les enfants méritent des excuses de la part des adultes.

Share this story with your friends. It might brighten their day and inspire them.

If you enjoyed this story, you might like this one about a bus driver who kicked a little girl out of the bus because she couldn’t pay the fare.

This account is inspired by our reader’s story and written by a professional writer. Any resemblance to actual names or locations is purely coincidental. All images are for illustration purposes only. Share your story with us; maybe it will change someone’s life.

Leave a Comment